Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
Logo_Pierre_Fabre Retour

Groupe Pierre Fabre

Date de création : 1962

Activités : Industrie pharmaceutique

Effectif : 11000

Site web : www.pierre-fabre.com/fr

Siège social : 12 Avenue Hoche, 75008 Paris

En 1951, le jeune pharmacien et botaniste Pierre Fabre (25 ans) rachète une petite officine à Castres, sa ville natale, dans le Tarn. Par cette acquisition, il créé les fondations de ce qui deviendra ensuite le groupe Pierre Fabre. Pierre Fabre développe dans son arrière-boutique un médicament qu’il parvient à commercialiser en 1959 sous le nom de Cyclo 3. Fabriqué à base d’extrait de petit houx qui pousse dans le sous-bois de la région, le Cyclo 3 traite les troubles veineux et rencontre un certain succès. Fort de sa première réussite commerciale et habité par la fibre entrepreneuriale, Pierre Fabre créé son premier laboratoire en 1962. L’histoire du groupe Pierre Fabre est en marche.

Soucieux d’accorder autant d’importance à la santé qu’aux soins, Pierre Fabre rachète en 1965 le laboratoire Klorane, qui commercialise une gamme de shampooings à la camomille. Cette acquisition lance Pierre Fabre dans le secteur des dermo-cosmétiques.

Les années 1970 marquent le début de l’internationalisation du groupe. Pierre Fabre ouvre sa première filiale étrangère en Espagne puis, au cours des années suivantes, en Italie, au Portugal et en Allemagne. En 1974, la station thermale Avène, située dans le haut-Languedoc, est rachetée. La décennie suivante fait entrer le groupe dans une nouvelle dimension, notamment grâce au partenariat signé au Japon avec Shiseido. En 1990, l’eau thermale Avène est commercialisée en Asie, en Amérique, en Afrique et dans le Pacifique. Chargée de protéger les peaux sensibles, la marque est un succès commercial mondial. Dans les années 1990, le groupe inaugure un centre d’immunologie à Saint-Julien-en-Genevois, à la frontière avec la Suisse.

C’est à cette époque que Pierre Fabre décide de placer Castres sur la carte de France en investissant dans le club de rugby à XV de la ville. Racheté en 1988, le Castres Olympique profite du mécénat du passionné Pierre Fabre pour tutoyer les sommets nationaux et continentaux avec plusieurs titres de champions de France et d’Europe. Depuis cette période, les laboratoires Pierre Fabre sont étroitement liés au sport de haut niveau et à la ville de Castres. En parallèle, le groupe prend le contrôle de Sud Radio, une station radiophonique régionale, qui se développe au point d’obtenir des fréquences sur tout le territoire. Fort de ce succès, Pierre Fabre revend Sud Radio en 2005.

Pierre Fabre lance en 1999 la fondation Pierre Fabre reconnue d’utilité publique par décret, puis en 2005, à presque 80 ans, il ouvre le capital de l’entreprise à ses collaborateurs, une initiative forte qui rencontre un certain succès auprès des employés qui y voient une main tendue de la part du fondateur. Sans héritier naturel, Pierre Fabre décide de transmettre toutes ses actions au sein de son entreprise à la fondation Pierre Fabre, qui devient ainsi la première actionnaire des laboratoires. C’est Pierre-Yves Revol, qui a été président du club de rugby de Castres et directeur de Sud Radio, qui reprend les rênes de la fondation tout en siégeant au conseil d’administration du groupe dirigé depuis 2018 par Eric Ducournau.

Description :

Le groupe Pierre Fabre s’articule autour de trois grands secteurs : le médicament, la dermo-cosmétique et la santé familiale, qui tourne autour de l’automédication.

L’activité de dermo-cosmétique est celle qui rapporte le plus au groupe en matière de chiffre d’affaires. Elle se développe autour de quatre axes qui sont le vieillissement, l’inflammation, la pigmentation et la fonction barrière de la peau. Parmi les marques connues appartenant au groupe, on retrouve Klorane, Avène, Darrow, Ducray ou Glytone.

En matière d’automédication, Pierre Fabre se concentre sur l’hygiène bucco-dentaire, l’immunité et la dépendance (patchs anti-tabac, par exemple) et sur la phytothérapie, la dermo-nutrition et l’aromathérapie.

Pierre Fabre développe par ailleurs des médicaments dans de nombreux domaines variés de la médecine qui peuvent aller de la psychiatrie à l’urologie en passant par l’oncologie, la cardiologie, la pneumologie, la gynécologie ou la rhumatologie. L’oncologie représente 50 % de la recherche et développement du groupe.

Eric Ducournau

Directeur général du groupe Pierre Fabre

Eric Ducournau est le directeur général du groupe pharmaceutique Pierre Fabre depuis juillet 2018.

Lire la suite-›